Tout comme l’an dernier, et moins d’un mois après le Tour de Londres, Zwift relance son ‘Tour de Zwift’ dès ce mois de janvier (pour une durée d’environ un mois), avec au programme 7 étapes réparties sur ensemble des maps du jeux: Londres, Innsbruck, Watopia, Bologna, New York, Richmond et Harrogate!

Pas mal de nouveautés sont au programme. La première d’entre elles c’est bien sûr la présence des étapes de Bologne (Prologue du Giro 2019) et Harrogate (Circuit du championnat du monde sur route 2019), qui n’existaient pas encore l’an dernier.

Ensuite, chaque étape aura lieu à trois niveaux: les ‘Fondos‘ (‘Group Rides’, soit ‘sortie de groupe’) comme habituellement, les Races (courses), comme lors du dernier Tour de Londres et enfin les ‘Pro-Am‘, c’est à dire course réservée aux professionnels et meilleur amateurs (sur invitation).

Pour les fondos, rien de nouveau: trois catégories sont présentes: longue distance, courte distance et réservée aux femmes. Par contre les courses ne sont plus rangées dans une catégorie à part (Il s’agissait de la Cat E lors du Tour de Londres), mais font l’objet d’un event bien séparé. Vous vous y inscrivez comme pour une course classique, selon votre catégorie de valeur (A à D). Elles donneront lieux à l‘attribution de points sur Zwiftpower, comme pour toute course. De ce fait, elles sont bien plus fréquentées que les pseudos courses du Tour de Londres (Cat E), qui étaient mélangées avec les group rides et n’attiraient que quelques coureurs.

Je reste toutefois un peu dubitatif sur la différenciation course/ride. Les rides se courent toujours en mode compétition (il suffit de voir les puissances moyennes sur Zwiftpower). En effet pourquoi les coureurs rouleraient ‘tranquillement’, sachant que même sur des rides de récup il y a toujours des flyers pour casser le rythme imposé. Le classement est toujours indiqué en live puis sur Zwiftpower. Enfin, les courses se déroulent sur des circuits inintéressant, très courts (20/25 min de course), au contraire des Group Ride (environ 1h).

Pour terminer dans les catégories, celle des Pro-Am est une grande nouveauté, qui s’inscrit dans la croissance de Zwift dans le monde du ‘e-sport’: ces courses réservées aux Pros auront lieu la veille de chaque étape et seront diffusées en direct sur Youtube.

Une autre nouveauté est le système d’enregistrement aux events. Via des menus déroulants il permet d’avoir rapidement une vue sur le calendrier proposé (au lieu d’une liste interminable). Voici à quoi il ressemble:

Il vous suffit de choisir entre ‘Group Rides’ et Races, puis de sélectionner votre catégorie. Les menus déroulants vous proposent ensuite une liste de date et d’heure, que vous confirmez ensuite en cliquant sur ‘Join’. Comme d’habitude, vous pouvez aussi passer par Zwifpower ou par l’appli Compagnion pour cela.

Il est à noter que Zwift a mit en place un système de quota (slots), limitant le nombre de places sur chaque events. Quel intérêt? Peut être susciter un sentiment de FOMO (peur de manquer l’event, renforçant le buzz), mais jusqu’à aujourd’hui je ne n’ai lu aucun retour à ce sujet, ni eu aucune info supplémentaire informant du nombre de places disponibles.

Chaque étape est disponible pendant 4 jours, avec des séances de rattrapages possibles pendant la deuxième semaine de février. On ne sait pas encore quelle sera la récompense pour ceux qui boucleront toutes les étapes. Habituellement il s’agit d’un Kit (Maillot/Cuissard aux couleurs de l’event), mais cette année Zwift ne souhaite pas dévoiler le goodie à l’avance! On sait juste que ce sera ‘chouette et brillant’ (‘Nice and shiny’)…

De la même manière, on ne connait pas encore la liste des parcours (ils sont dévoilé quelques jours en avance, en même temps que se débloquent les formulaires d’inscriptions), mais juste celle des mondes:

  • Etape 1: Londres
  • Etape 2: Innsbruck
  • Etape 3: Watopia
  • Etape 4: Bologne
  • Etape 5: New York
  • Etape 6: Richmond
  • Etape 7: Yorkshire

A ce jour, les parcours des deux premières étapes sont connues. Les autres feront donc l’objet d’articles ultérieurs.

Etape 1: Londres du 12 au 16 janvier

Group Rides

Trois parcours selon la catégorie:

  • Cat A: Leith Hill After Party (41.5 km / 434 m de dénivelé). La course reine, avec 32 km de plat suivi de la montée de Leith Hill (environ 4.5 km à plus de 5% avec une petite descente après le premier tiers).
  • Cat B: Greatest London Flat (31 km). A peu près les même routes, mais sans la bosse.
  • Cat C (féminines): Greater London 8 (23.8 km / 256 m de D+). Les rues de Londres avec la montée de Box Hill (3 km @ 5%)

Races

Cette fois le parcours est le même pour toutes les catégories. Il faut juste savoir que les départs sont décalés (D’abord les A, puis 1 minute après les B, 2 minutes après les C et 3 minutes après les D).

Les courses se dérouleront sur le circuit ‘London Classique‘. Pas grand chose à se mettre sous la dent pour ce parcours de 24 km (circuit de 5.4 km), si ce n’est les faux plats de Londres… Où quand les courses virtuelles tendent à reproduire les courses de fédés: à savoir faire des parcours plats et courts sinon personne ne vient…

Etape 2: Innsbruck du 16 au 20 janvier

Group Rides

  • Cat A: Innsbruck KOM After Party (37 km / 657 m de D+): un superbe parcours pour grimpeur avec une arrivée en bosse. Après 3 tours dans Innsbruck (et sa bosse de 400 mètres à près de 6%), place à une arrivée au sommet de la fameuse montée du championnat du monde 2018 (plus de 7km @ 5.5%)
  • Cat B: Innsbruckring (2 tours, soit 17.8 km pour 140 m de D+). La partie urbaine du parcours des A. Un parcours pour puncher/rouleur.
  • Cat C (féminines): 2018 UCI Worlds Short Lap . Le tour complet du championnat du monde, avec l’ascension d’entrée de jeu! Puis retour en ville pour boucler le tour.

Race

A priori même parcours pour tout le monde (il y a un bug d’affichage dans les formulaires d’inscription), à savoir 2 tours de Innsbrucking, soit 17.8km tour 140 m de D+. Course courte et nerveuse à prévoir.

A suivre dès leur sortie les parcours des prochaines étapes!