Depuis décembre les « Tour de » s’enchaînent quasiment sans temps mort! En effet après le Tour de Londres et le tour de Zwift, place au Tour d’Innsbruck en 3 étapes du 21 au 23 février.

Pour rappel le monde ‘Innsbruck’ de Zwift est basé sur le circuit des championnats du monde sur route 2018 remportés par Alejandro Valverde. Pour une fois, et en avant gout de la prochaine série ‘Haute Route‘ (article à venir), c’est une épreuve destinée aux grimpeurs!

Autre particularité: les 3 étapes s’enchaînent chaque jour sans possibilité de rattrapage. Si vous souhaitez récupérer le kit maillot/cuissard offert aux ‘finishers‘, il va donc falloir consacrer votre week end à cette épreuve, un choix pas si évident que ça vu la météo clémente qui est prévu!

Au total, comptez 109 km pour 2443 m de D+ si vous choisissez de rouler en A, ou 71.6 km pour 1554 m de D+ pour les groupes B et C.

Etape 1: Lutscher

Au menu, la bosse du championnat du monde, à savoir 7 km à 5.6%.

Les départs se font sur la ligne officielle, avant de rejoindre rapidement le pied de la montée ( moins de 4 km de plat / faux plat).

Pour les groupes B et C (courte distance et féminines) l’arrivée se fera directement au sommet: soit seulement 10.9 km pour 412 m de D+. Autant dire que ce sera une course de côte idéale pour tenter un CP20/CP30, selon votre niveau.

>>Lien du segment Lutscher (Pen to Kom) sur Strava<<

Par contre le groupe A (longue distance), devra redescendre par le versant opposé pour revenir au pied de la bosse et la monter une seconde fois. Un parcours costaud de 24.2 km et 824m de D+ ou il faudra être capable d’encaisser les deux ascensions.

>>Lien du segment Lutscher sur Strava<<

Etape 2: UCI Worlds Short Lap

Même parcours pour les groupe A B et C: il s’agit de la boucle du circuit du championnat du monde, soit 23.6 km pour 487 m de D+. C’est en gros le même parcours que pour l’étape 1 (de toute façon il n’y pas réellement de variante dans ce ‘monde’), avec toujours la montée de 7km, sauf qu’une fois celle ci redescendu, on va retourner en ville faire le circuit urbain.

Cette partie urbaine n’a rien de bien compliqué, mis à part un petit taquet de 400 mètres à 5.2% avec des passages à plus de 8%. Cela peut suffire à faire la différence avec son groupe, sachant qu’ensuite il restera environ 3500 mètres à tenir jusqu’à la ligne.

Le groupe A fera deux boucles (soit environ 47 km et 974 m de D+), un vrai parcours de fondo! Les B/C en feront une seule, soit 23.6 km et 487 m de D+.

>>Segment UCI worlds course sur Strava<<

Etape 3: Innsbruckring KOM After Party

Sur cette dernière étape le circuit mais également la distance sera le même pour tous (A/B/C). Il consiste en 3 tours urbains dans Innsbruck avant de rejoindre la bosse, toujours grimpée dans le sens des étapes 1 et 2 (celui du championnat du monde).

Au programme environ 29 km de plat (avec donc 3 fois le fameux coup de cul de 400m) avant d’attaquer la montée de 7 km à 5.2% et de finir à son sommet. Au total 37 km et 640 m de D+. La longue partie plate pourra pourquoi pas favoriser un groupe de non grimpeurs sur cette étape.

>>Segment Innsbruck KOM After Party sur Strava<<

Pour s’inscrire aux différentes étapes, tout se passe sur cette page: https://zwift.com/events/series/2020-tour-of-innsbruck/ ou bien comme d’habitude via Zwiftpower ou l’appli companion.